L’ombre de l’autre femme – Dorothy Koomson

photostudio_1523719786040

le-resume

« Qui était celle qui m’a précédée ? Pourquoi la simple mention de son prénom est-elle taboue ? Comment continuer à vivre dans son ombre ? Ces questions, Libby se les pose encore et encore après l’accident dont elle et son mari Jack ont été victimes. Car plusieurs éléments troublants sont apparus depuis : plusieurs fois, Jack l’a appelée Eve et l’a suppliée de ne pas mourir. Et puis, il y a cette policière qui, lors de l’interrogatoire d’usage, lui a confié ses soupçons sur l’accident qui avait coûté la vie à Eve, la première épouse de Jack… Qui croire ? Libby va alors remonter le fil de l’histoire. Et ce qu’elle va découvrir pourrait bien briser son couple à jamais… »

monavis

La maison d’éditions Charleston s’est lancée dans le thriller. Une journée exceptionnelle de Kaira Rouda et L’ombre de l’autre femme de Dorothy Koomson sont les premiers titres de la collection Charleston noir.

La première fois que Libby a rencontré Jack, elle l’a détesté et lui a fait savoir. Lui, ça lui a plu qu’on lui dise ses quatre vérités, c’était l’électrochoc dont il avait besoin pour redevenir lui-même et ne plus être le sombre con arrogant qu’il était devenu après la mort de sa première femme Eve. Libby a fini par connaître Jack, l’aimer et l’épouser.

Un accident de voiture, des mots maladroits et viscéraux et le bonheur de Libby s’écroule. Elle souffre physiquement, mais aussi dans son cœur. Son mari l’a appelée Eve, confus, croyant voir Eve s’en aller une seconde fois et depuis Libby pense que Jack sera toujours hanté par sa première femme. Lorsqu’elle tombe sur les journaux d’Eve, elle découvre quelle femme elle était.

L’ombre de l’autre femme m’a fait penser à Rebecca de Daphné du Maurier. Comme l’héroïne de Rebecca, Libby est une épouse discrète et peu sûre d’elle qui doit trouver sa place, ce qui n’est pas facile quand une autre est passée avant, que tout le monde semble l’avoir aimée et que personne ne veut lui en parler.

Pour Libby, le journal d’Eve est une chance de découvrir son « adversaire ». Mais la lecture de ces cahiers, c’est un peu comme l’ouverture de la boîte de Pandore… Tout lui échappe. Et elle se met en danger.

J’ai beaucoup aimé ce roman, vraiment. Découvrir la vie d’Eve à travers son journal, et les sentiments de Libby et de Jack. Je ne m’attendais pas à cela, à ce que l’auteur m’entraîne dans cette direction. Une sacrée surprise. En tout cas, ça m’a plu. J’ai aimé l’ambiance. J’ai eu un peu peur d’être déçue en arrivant à la fin, mais je me suis fait avoir comme une bleue !

signature

L’ombre de l’autre femme – Dorothy Koomson – Charleston noir – 569 pages (avril 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

 

Publicités

6 réflexions sur “L’ombre de l’autre femme – Dorothy Koomson

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 4 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Les pétales de sang – Dorothy Koomson | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s