On est tous faits de molécules – Susin Nielsen

photostudio_1540566934999

le-resume

« Un roman à deux voix, où prennent la parole en alternance un adolescent franchement « geek » ayant perdu sa mère deux ans auparavant, et sa nouvelle demi-sœur, une des filles les plus populaires (et superficielles) du lycée. Bousculés par les changements de la vie des adultes qui les entourent, Stewart et Ashley, chacun à sa manière, font face. Comment la singularité des êtres, un chat névrosé et le hasard des interactions humaines peuvent venir à bout de bien des problèmes. »

monavis

J’ai découvert Susin Nielsen en lisant Les optimistes meurent en premier grâce à ma libraire jeunesse préférée Rachel.  Puis, totalement séduite par ce premier roman, j’ai enchaîné avec Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?

Franchement, rien de surprenant à ce que je revienne vous parler de cette autrice à travers un autres de ses romans, Nous sommes tous faits de molécules.

Nous sommes tous faits de molécules est un roman à deux voix. On y fait d’abord connaissance avec Stewart, un ado hors du commun, scolarisé jusqu’alors dans une école spéciale pour les petits génies. Stewart est sympa, mais pas ordinaire, ce qui n’est souvent pas une qualité quand on est adolescent. La mort de sa mère a été un grand bouleversement dans sa vie et celle de son père. Ils ont été tellement tristes que le garçon se réjouit que son père refasse sa vie et qu’ils s’installent tous les deux – enfin il ne faudrait pas oublier Schrödinger le chat – chez la nouvelle copine de son père.

Ensuite, on découvre Ashley, adolescente populaire, pas très sympa, assez superficielle. En apparence du moins. Ashley n’en revient pas que sa vie soit devenue un tel cauchemar. Ses parents se sont séparés parce que son père est finalement homosexuel. Il vit dans le cabanon du jardin alors elle n’arrête pas de le croiser alors qu’elle ne veut plus lui parler et le nouveau mec de sa mère s’installe chez eux et elle se retrouve avec un gros nerf comme demi-frère et un chat au nom imprononçable. L’horreur.

J’adore Susin Nielsen et ce roman le confirme. Les personnages sont chouettes et on rit malgré des sujets lourds. L’air de rien, l’autrice évoque l’homosexualité, les familles recomposées, l’homophobie, le deuil, le harcèlement. Et pourtant, cela reste drôle. Drôle et touchant. J’ai bien aimé aussi recroiser Violette, rencontrée dans Dear George Clooney…

Si vous ne connaissez pas Susin Nielsen et que vous aimez la littérature jeunesse ou que vous avez un ado dans votre entourage, je suis presque sûre que ses livres plairont. Surtout s’ils aiment bien Glee, même s’il n’est pas question de chorale.

signature

On est tous faits de molécules – Susin Nielsen – Hélium – 210 pages (avril 2015)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

4 réflexions sur “On est tous faits de molécules – Susin Nielsen

  1. Pingback: Moi, Ambrose, roi du Scrabble – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Le journal malgré lui de Henry K. Larsen – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s