Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

photostudio_1538570744423

le-resume
« Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont  des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au coeur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent… »

monavis

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimadi était dans ma Pile à Lire depuis longtemps. Ce n’est pas l’envie qui me manquait de le lire, mais je le gardais sous le coude pour une grosse envie de réconfort. Le risque – je me connais – était de ne jamais le lire, parce que c’est rassurant d’avoir près de soi des livres pansements, des livres doudous. Et quand on les a lus, on ne les a plus. Et si on a besoin en urgence d’un shoot de bienveillance ? Comment faire ?

J’ai découvert Virginie Grimaldi en lisant Le premier jour du reste de ma vie et j’avais adoré. Un vrai feel-good book. Et il faut dire aussi que j’aime beaucoup les histoires qui se déroulent durant des croisières (oui, j’adorais La croisière s’amuse quand j’étais petite, ça a laissé des traces). Et puis j’ai eu besoin d’une lecture réconfortante et je me suis dit qu’il me restait un autre roman de Virginie Grimaldi dans ma PAL et qu’elle en avait sorti un autre depuis. Au pire j’avais toujours de quoi me reconstituer une trousse d’urgence.

Je me doutais que j’allais aimer Tu comprendras quand tu seras plus grande. Mais je ne pensais pas aimer autant.

La vie de Julia a volé en éclats. Son père est mort. Elle a quitté son mec qui n’a pas franchement été à la hauteur pour la soutenir durant et elle a perdu un autre de ses repères : sa grand-mère. Sur un coup de tête, et sans rien dire à personne, elle  a répondu à une annonce pour remplacer la psychologue d’une maison de retraite dans le Sud-Ouest durant son congé maternité. Pour quelqu’un qui n’aime pas franchement les « vieux », sa décision semble un peu irréfléchie. Mais au contact des résidants des Tamaris et de ses collègues, Julia va apprendre autant qu’elle va aider.

Tu comprendras quand tu seras plus grande est un très joli roman. Doux et drôle. Et triste aussi. J’ai parfois eu une petite poussière dans l’œil, ou un début de conjonctivite. Une rhinite aussi. C’est dingue tous ces mouchoirs que j’ai dû utiliser. Mais on ne referme pas ce livre le cœur lourd. Enfin si, un peu, parce que dire au revoir, quand on s’attache, c’est toujours un peu triste. Mais ce roman est une belle leçon de vie, avec une fin inattendue et touchante. Et puis, Virginie Grimadi est drôle, sa plume virevolte. Et ses mots me font rire. Rien que de repenser à certaines scènes, je retrouve le sourire et ça, ça n’a pas de prix…

signature

Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi – Le Livre de Poche – 480 pages (mai 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

7 réflexions sur “Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

  1. Ce livre a été une véritable révélation pour moi. Travaillant dans ce milieu, j’avais beaucoup d’attentes mais alors Virginie Grimaldi les a surmonté haut la main. Elle détaille ce monde, assez laid sans se mentir, avec bienveillance et tendresse. Évidemment, elle y mêle sa petite touche avec son humour. Ça donne un ensemble tellement génial ❤️

    Aimé par 2 personnes

  2. Pingback: Saumur brutes – Gino Blandin | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s