Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

photostudio_1557514052848
photostudio_1555885361723

« Pour des raisons personnelles, Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils, Marius. Et en arrivant dans le Sud, elle ne s’attendait pas à s’attacher à Aurore, cette vieille dame qu’elle croise au parc et qui commence à lui raconter sa vie. Chaque jour, Aurore attend le retour de son amoureux, Albert, parti tenter sa chance à New York après la guerre. Mais malgré sa promesse, il n’est jamais revenu… Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, le présent ne risque-t-il pas de la rattraper ? »

photostudio_1555885425446

J’ai découvert Clarisse Sabard environ mille ans après tout le monde avec La plage de la mariée. Et mille ans après tout le monde, je suis tombée sous le charme. Plus tard, j’ai lu La vie est belle et drôle à la fois et cette lecture, c’était un peu comme m’enrouler dans un plaid moelleux et de boire un thé à la température parfaite. Alors quand Ceux qui voulaient voir la mer est sorti, j’ai tout de suite eu envie de le lire – surtout que les avis semblaient enthousiastes. J’ai profité de petites vacances à la mer pour l’embarquer et le lire en situation.

Dans Ceux qui voulaient voir la mer, Clarisse Sabard nous parle de Lilou, une mère célibataire qui décide de réaliser un des rêves qu’elle partage avec son petit garçon : s’installer au bord de la mer. Ils quittent donc Paris pour Nice. Nouveau boulot, nouveaux voisins, nouvelles habitudes. Elle rencontre une vieille dame dans un parc, Aurore, qui occupe rapidement ses pensées. Aurore a laissé son grand amour Albert partir à New York après la Seconde Guerre mondiale. Il a promis qu’il viendrait la chercher ou qu’il la ferait venir. Et depuis, elle attend. Lilou va recueillir des souvenirs.

Ceux qui voulaient voir la mer rassemblent les souvenirs d’Aurore, les pensées d’Albert dans le New York des années cinquante et le quotidien de Lilou. Ses déboires avec sa voisine un peu trop stressée, sa rencontre avec Cathy à un cours de yoga un peu déjanté, son nouveau poste à la bibliothèque…

Ceux qui voulaient voir la mer est un joli roman. Les personnages sont chouettes. Il y a Lilou, que j’ai tout de suite aimé – elle fait le même travail que moi, j’espère être aussi agréable qu’elle – Aurore et ses souvenirs, les voisins, les copains. Tout une équipe qui gravite autour de la jeune femme et qui font toute la saveur du roman.

Je n’ai pas autant aimé Ceux qui voulaient voir la mer que La plage de la mariée, mais j’ai passé un bon moment en compagnie des personnages. C’est un roman drôle et touchant, qui fait voyager et surtout qui donne le sourire. Je suis contente d’avoir Le jardin de l’oubli dans ma Pile à Lire, pour le jour où je serais en manque de Clarisse Sabard. Et je sais qu’il me reste aussi à découvrir Les lettres de Rose, c’est rassurant de ne pas avoir épuisé tous les titres de l’autrice, pour les jours où le moral sera un peu bas. C’est une bonne thérapie.

photostudio_1555881547414

Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard – Charleston – 317 pages (mars 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

3 réflexions sur “Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 5 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s