Le prieuré de Crest – Sandrine Destombes

photostudio_1560540164879
photostudio_1555885361723

«Madame, je vais vous demander de sortir du véhicule, s’il vous plaît. Le sous-lieutenant Benoit se remémorera longtemps cette scène avec une seule question en tête : aurait-il agi différemment s’il avait su ce que déclencherait ce simple contrôle routier ? Une enfant de huit ans tourmentée. Une mère disparue à cause du 6-6-B. Une conductrice qui finit sa course dans le fossé. Un cadavre aux yeux énuclés. Telle une comptine macabre, voilà les quelques mots qui se trouveraient dans le rapport du gendarme avant que les Experts du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale ne débarquent à Crest. Toute cette agitation vient troubler cette commune tranquille de la Drôme. La tranquilité, c’est aussi ce que sont venues chercher la hiératique Joséphine et ses protégées ; ces femmes du prieuré, sorte de gynécée où les hommes n’ont pas droit de cité.»
photostudio_1555885425446

Après avoir terminé mon écoute de Nos trente ans d’Arthur Dreyfus, j’ai téléchargé Le prieuré de Crest de Sandrine Destombes sur Audible. J’avais beaucoup aimé Les jumeaux de Piolenc de cette autrice, du coup, je n’ai pas hésité une seconde quand je l’ai vu dans le catalogue.

Sandrine Destombes travaille dans la production d’événements et elle écrit aussi des polars. Ce que j’avais beaucoup aimé dans Les jumeaux de Piolenc – en plus de cette histoire de jumeaux – c’est l’immersion dans l’enquête. J’avais trouvé ça passionnant et étonnamment pas si courant. J’avais vraiment eu l’impression d’être dans la tête des enquêteurs, d’être là pendant qu’ils réfléchissaient, suivaient des pistes et c’était vraiment une chouette expérience – qui a sans doute été renforcée par la découverte de l’histoire en version audio.

Dans Le prieuré de Crest, nous sommes aussi au cœur d’une enquête avec une équipe plutôt sympathique. Le sous-lieutenant Benoit qui va avoir la chance de travailler avec les Experts du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale qu’il admire, car c’est lui qui a procédé au contrôle routier qui a tout déclenché. Plusieurs morts, l’enlèvement d’une petite fille dont les jours semblent comptés. Tout semble tourner autour du prieuré de Crest, qui accueille des femmes abîmées, qui ont besoin de se reconstruire avant de retrouver la vie réelle. Le prieuré de Crest, un lieu dans lequel les hommes ne sont pas bienvenus.

J’ai aimé cette lecture et j’ai aimé le lecteur Raphaël Mathon qui a une voix très agréable et douce – ce qui vaut mieux car il y a pas mal de personnages féminins et même une petite fille, Léa. J’ai été embarquée dans l’enquête – le gros point fort des romans de Sandrine Destombes – et j’ai beaucoup aimé passer ces quelques heures avec ces gendarmes. Mais j’ai tout de même préféré Les jumeaux de Piolenc, mais là, c’est vraiment personnel, c’est juste que j’ai préféré l’intrigue des Jumeaux de Piolenc, mais vous préférerez peut-être Le prieuré de Crest, qui sait ?

photostudio_1555881547414

Le prieuré de Crest – Sandrine Destombes – Audible – lu par Raphaël Mathon – 8h16 (mars 2019)

Publicités

2 réflexions sur “Le prieuré de Crest – Sandrine Destombes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s