L’ombre de la menace – Rachel Caine

photostudio_1567538084945
photostudio_1555885361723

« L’un des thrillers les plus commentés sur les réseaux sociaux américains La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial – qui a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin. Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était au courant et qu’elle participait elle-même à ces meurtres. Gina est alors victime de harcèlements, d’insultes et de menaces, si bien qu’elle et ses deux enfants sont sans cesse obligés de fuir et de changer d’identité. En arrivant à Stillhouse Lake, la vie semble enfin leur sourire pour la première fois depuis longtemps. Personne ne les reconnaît. Mais deux nouveaux meurtres ont lieu, qui rappellent étrangement le modus operandi de Melvin… »

photostudio_1555885425446

Je rêvais d’un bon thriller quand j’ai commencé L’ombre de la menace de Rachel Caine. S’il y a des tas de romans magnifiques en littérature blanche, il n’y a rien de tel qu’un bon thriller pour me rendre heureuse. Et un bon thriller, ce n’est pas si souvent que j’ai l’occasion d’en lire. Alors, j’espérais.

Rachel Caine signe avec L’ombre de la menace son premier thriller pour « adultes » – n’imaginez pas un truc cochon, c’est seulement que ses précédents titres étaient pour les adolescents, des histoires avec vampires et autres créatures fantastiques.

Le monde de Gina Royal s’écroule quand une voiture s’encastre dans son garage. En arrivant sur les lieux, la police découvre le corps d’une jeune femme, pendue et portant les stigmates de nombreux sévices. Son mari est arrêté, tout comme elle aussi, on croit qu’elle est sa complice, sa Petite Main, mais elle est innocente. Elle vivait avec un tueur en série qui torturait des filles dans le garage sans qu’elle ne se doute de quoi que ce soit. Son innocence ne satisfait pourtant pas les assoiffés de vengeance – les trolls d’Internet – qui la force à changer d’identité pour protéger ses enfants.

L’ombre de la menace est vraiment prenant. Il m’a fait penser à La veuve de Fiona Barton. Les deux romans parlent de ceux qui ont partagé la vie de monstres. Et finalement, je n’ai pas eu tant que ça l’occasion de lire ce genre d’histoires. Ce n’est pas rare quand les monstres s’en prennent à leurs proches, mais nettement plus quand il est question de la vie brisée de ces victimes par ricochet. Le harcèlement, les menaces, la vie qui vole en éclats… L’ombre de la menace est vraiment passionnant. J’ai adoré entrer dans la tête de Gina, cette mère de famille obligée de se réinventer pour protéger sa famille. Obligée de fuir et d’apprendre à se battre au cas où des cinglés tenteraient de la retrouver. Elle ne peut faire confiance à personne. Et surtout pas à son mari qui a l’air d’être un peu trop au courant de ce qu’elle fait, alors même qu’il est derrière les barreaux.

Cette lecture m’a vraiment emballée. L’aspect psychologique est vraiment bien amené et je n’avais pas envie de quitter ce roman – ce qui est un signe. Bref, je suis contente, je suis tombée sur un vrai bon thriller.

photostudio_1555881547414

L’ombre de la menace – Rachel Caine – L’Archipel – 320 pages (septembre 2019)

2 réflexions sur “L’ombre de la menace – Rachel Caine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s