Sacrées sorcières – Pénélope Bagieu

photostudio_1581366354888
photostudio_1555885361723

« Les enfants sont répugnants ! Ils puent ! Ils empestent ! Ils sentent le caca de chien ! Rien que d’y penser, j’ai envie de vomir ! Il faut les écrabouiller ! Les pulvériser ! Écoutez le plan que j’ai élaboré pour nettoyer l’Angleterre de toute cette vermine… Attention ! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher… »

photostudio_1555885425446

Je ne chronique pas souvent de bandes dessinées sur le blog et pourtant il m’arrive d’en lire, avec une nette préférence pour les récits complets. Parmi les bandes dessinées que je n’ai jamais chroniquées se trouvent quelques albums de Pénélope Bagieu, comme Joséphine ou Cadavre exquis. Quand j’ai vu qu’elle allait sortir une adaptation de Sacrées sorcières de Roald Dahl, j’ai su que j’allais l’acheter – tant pis pour la Pile à Lire. Comme beaucoup, j’ai grandi avec les romans de Roald Dahl et j’avais très envie de redécouvrir son univers grâce à Pénélope Bagieu. Et j’ai eu la chance de la rencontrer lors de l’inauguration de son exposition à la gare de Lyon et de pouvoir échanger avec elle à propos de son travail.

photostudio_1581366437828

Quand Gallimard lui a proposé de reprendre un livre de Roald Dahl et de l’adapter, elle a choisi Sacrées sorcières, « une évidence, c’était mon roman préféré ». Un roman totalement effrayant.

Après que ses parents soient morts dans un accident, le petit héros de l’histoire part vivre avec sa grand-mère, une drôle de mamie qui empeste le cigare. Elle va lui révéler un terrible secret : les sorcières existent. Elles sont partout et détestent les enfants. Elle va donc révéler au petit garçon quelques indices pour les reconnaître. Ils partent ensemble passer quelques jours de vacances et tombent en plein colloque de sorcières.

Ceux qui connaissent bien le roman trouveront des différences entre les deux versions, notamment avec le remplacement d’un personnage par un autre pour y intégrer une petite fille, mais à part cela, les nuances sont minimes et Pénélope Bagieu a fait un sacré travail d’adaptation et réalisé un bel hommage à Roald Dahl. Son livre est tout aussi effrayant que l’original et la relation entre le petit et sa grand-mère est vraiment touchante. Si vous voulez frissonner, rire et être émus, foncez !

Par ailleurs, la gare de Lyon à Paris accueille une exposition de dessins de Pénélope Bagieu. Des extraits de Sacrées sorcières et des portraits de Culottées. Si vous y passez, arrêtez-vous pour y jeter un œil. Elle est visible jusqu’à mi-mars 2020.

Voir la chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Sacrées sorcières – Pénélope Bagieu d’après Roald Dahl – Gallimard – 304 pages (février 2020) – dès 10 ans

 

3 réflexions sur “Sacrées sorcières – Pénélope Bagieu

  1. J’aime aussi beaucoup le travail de Penelope Bagieu et Sacrées Sorcières fait partie de mes lectures d’enfants, alors je me prendrai forcément ce titre mais je suis ravie de voir qu’il a su plaire à d’autres fans ^-^

    J'aime

  2. Pingback: Culottées intégrale – Pénélope Bagieu | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 2 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s