Broken things – Lauren Oliver

photostudio_1583873894820
photostudio_1555885361723

« Avant de devenir les Monstres de Brickhouse Lane avant que le pays tout entier, du Connecticut à la Californie, nous connaisse sous ce surnom, avant que des blogs publient des photos de nos visages, avant que plusieurs sites internet ne plantent parce qu’un trop grand nombre de visiteurs avaient entré nos noms dans des moteurs de recherche, nous étions des filles quelconques, et nous n’étions que deux.
Obsédée par le roman fantastique Le chemin de Lovelorn, trois jeunes filles en marge tentent de recréer le monde de leur imagination dans les bois. Jusqu’au jour où le jeu va trop loin… L’une d’elle est retrouvée morte, dans des circonstances qui rappellent le roman. Tout accuse les deux survivantes. Cinq ans plus tard, alors qu’elles tentent de tourner la page, le passé ressurgit.
Il est temps de reprendre le chemin de Lovelorn… »

photostudio_1555885425446

Broken things de Lauren Oliver fait partie de mes lectures de travail. Le bandeau m’a tout de suite tapé dans l’œil avec son « Il y a cinq ans, j’ai tué ma meilleure amie ». Intrigant. Le résumé a fini de me convaincre.

Brynn et Mia ont été soupçonnées d’avoir sauvagement assassiné leur amie Summer. Elles avaient treize ans et passaient tout leur temps ensemble. Fascinées par un livre fantastique, elles ont cherché à recréer l’univers de ce dernier, ont même écrit la suite et un jour ont découvert Lovelorn, l’univers magique du roman. Puis, il y a eu la mort de Summer et la dégringolade pour les deux adolescentes. Mia a fini par être scolarisée à la maison car elle était victime de harcèlement scolaire – une meurtrière, du pain béni pour des harceleurs – et Brynn a enchaîné les cures de désintox. Cinq ans après les faits, elles découvrent un mystérieux indice qui pourrait bien tout changer pour elles…

Dès le début du roman, j’ai pensé à Créatures célestes, ce film inspiré d’un faits divers (l’une des protagonistes étant la romancière Anne Perry) dans lequel deux adolescentes imaginent un monde fantastique et finissent meurtrières, mais en fait, Broken things se rapproche plus de Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles) de Holly Jackson. J’ai eu un peu peur que ce roman flirte trop avec le fantastique et que la fin soit tirée par les cheveux – mais non, ouf !

Les personnages sont plutôt bien fichus, l’intrigue aussi. Mia et Brynn vont enquêter sur ce qui s’est produit cinq ans auparavant pour comprendre ce qui est arrivé à leur amie. On découvre que la victime n’était pas si innocente que ça et que ses amies avaient des raisons de lui en vouloir – et pas seulement elles. C’est effectivement assez proche du roman d’Holly Jackson.

Je pense que si vous voulez vous plonger dans un bon roman pour ados, il est chouette, mais si vous ne deviez en lire qu’un dans le genre, j’opterais pour Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles), qui lui est vraiment super bien, dans l’esprit de Veronica Mars, série que j’adorais et que j’adore toujours (c’est une série doudou que je me refais en cas de baisse de moral).

photostudio_1555881547414

Broken things – Lauren Oliver – Albin Michel – 480 pages (janvier 2020) – dès 13 ans

Une réflexion sur “Broken things – Lauren Oliver

  1. Pingback: Se taire ou mourir – Karen M. McManus | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s