Le temps d’un été – Kristan Higgins


photostudio_1555885361723

«Quand Emma apprend que sa grand-mère, la très chic – et très riche – Geneviève London, veut faire de sa fille adolescente son unique héritière, elle manque lui raccrocher au nez. La dernière fois que les deux femmes se sont adressé la parole, Emma avait 18 ans, elle était enceinte, et Geneviève la mettait à la porte.
Aujourd’hui psychologue diplômée (quoique bien endettée) et mère formidable (à tendance un peu parano), Emma n’a plus rien à lui prouver. Mais Geneviève a ses raisons et les invite, le temps d’un été, à reformer une famille. Si c’est la dernière occasion pour Riley de rencontrer son aïeule, Emma peut bien retourner à la maison de son enfance. Pardonner à la vieille sorcière, en revanche, c’est hors de question !»
photostudio_1555885425446

Lorsque je n’ai pas trop le moral, j’ai tendance à jeter mon dévolu sur des romans réconfortants et récemment j’ai éprouvé ce besoin. Je suis donc allée faire un tour sur Netgalley et j’ai commencé à lire le nouveau roman de Kristan Higgins, Le temps d’un été – valeur sûre. En général, les romans de l’autrice américaine sont mignons, drôles et plein de bienveillance – valeur sûre, je vous disais.

Ici nous avons Emma qui vit chez son grand-père maternel avec sa fille Riley. A la mort de sa mère quand elle était petite, Emma a été recueillie par sa grand-mère paternelle, Geneviève, rigide créatrice d’accessoires de mode. Mais lorsque Emma est tombée enceinte à seize ans, Geneviève l’a mise à la porte, tout comme les parents de son petit ami. La vie n’a pas été facile pour Emma qui peine encore à joindre les deux bouts aujourd’hui. Quand Geneviève lui demande de rentrer à la maison pour apprendre à connaître Riley dont elle veut faire son héritière, Emma se dit que ce sera sans doute pour sa fille la seule occasion de connaître son arrière grand-mère – en effet Geneviève lui a aussi annoncé son cancer. Emma a plusieurs raisons de retourner dans la maison où elle a passé une partie de son enfance : obtenir la tutelle de sa sœur malade qui vit dans un institut et empêcher sa grand-mère de faire n’importe quoi avec Riley – bien qu’elle ait besoin d’argent pour les études de sa fille, Emma ne veut pas que Riley se retrouve avec la responsabilité de tout un empire. Évidemment, ces vacances seront aussi l’occasion de mettre tout à plat et de pardonner. Et pourquoi pas même de trouver l’amour et d’apaiser les cœurs… On est tout de même dans un roman de Kristan Higgins, il faut de bons sentiments !

Étonnement, Le temps d’un été m’a fait penser à La Nanny de Gilly Macmillan. Je dis étonnamment car La Nanny est un thriller, mais les deux romans ont un point de départ commun : une fille qui retourne avec son enfant dans la maison où elle a grandi et qui va profiter de ce moment pour avoir des réponses à toutes ses questions. On retrouve dans ces deux romans des tensions entre mère et fille (ou grand-mère et petite-fille), une grande maison, des non-dits et une disparition inexpliquée. Mais la ressemblance s’arrête là (c’est déjà pas mal, non ?).

La rigidité de Geneviève est liée à un drame qu’elle n’a jamais réussi à surmonter – du moins jusqu’au retour d’Emma et Riley. Et cette histoire plutôt triste change assez de celles de Kristan Higgins que j’ai pu lire auparavant. J’ai plutôt apprécié cette profondeur à laquelle je ne m’attendais pas. J’ai aussi aimé les personnages : Geneviève coincée dans son chagrin, Emma et son pragmatique, Riley si pétillante… Et les personnages secondaires qui apportent beaucoup au roman. J’ai bien aimé Le temps d’un été et j’ai finalement été assez surprise de découvrir un roman un peu plus sérieux que ce que j’avais imaginé. Mais rassurez-vous, il y a quand même de la romance ! Nous sommes sauvés !

photostudio_1555881547414

Le temps d’un été – Kristan Higgins – Harper Collins – 512 pages (juillet 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s