Un amour impossible – Christine Angot

photostudio_1451864242400

le-resume

« Châteauroux, fin des années 1950. Pierre séduit Rachel mais refuse de l’épouser. Il accepte cependant d’avoir un enfant avec elle, Christine, qu’elle devra élever seule. A l’adolescence, Pierre reconnaît officiellement sa fille, qui, fascinée par ce qu’il lui fait découvrir, s’éloigne de sa mère. Bien plus tard, Rachel apprend que Pierre viole Christine depuis des années. »

monavis

C’est mon amie Delphine qui m’a prêté Un amour impossible en même temps que D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan. Il s’agit d’un récit autobiographique, racontant la rencontre des parents de Christine, la relation fusionnelle entre la mère et la fille, les rares visites du père. Et l’inceste. Et l’après.

Ce n’est évidemment pas une lecture joyeuse, de détente, vers laquelle je serais spontanément allée. Mais je ne la regrette pas. Il faut parfois sortir de sa zone de confort, découvrir de nouveaux horizons.

Je n’avais jamais lu de roman de Christine Angot, je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. J’ai trouvé ce livre assez fort. L’auteure aborde le sujet avec une pudeur remarquable. Après avoir refermé le livre, l’histoire m’a hantée quelques jours, tout comme ce que j’avais découvert de la relation entre Christine et sa mère.

En résumé, j’ai aimé cet Amour impossible, mais ce n’est pas le genre d’histoires qui m’attire et que j’aime lire.

Un amour impossible – Christine Angot – Flammarion

Publicités

2 réflexions sur “Un amour impossible – Christine Angot

  1. J’attendais ton avis avec impatience car j’hésitait un peu à le lire. Bon , je crois que je vais passer mon tour. Je n’aime pas les histoires glauques , donc je sais qu’il n’est pas pour moi.

    Aimé par 1 personne

    • Coucou, tu as raison de te méfier, le sujet est difficile et le livre ne met pas forcément de bonne humeur (on est loin de la chick lit).
      Après, il n’y a pas de scènes affreuses et traumatisantes comme tu peux en lire par exemple dans l’épouvantable Mysterious Skin de Scott Heim (si tu vois ce roman, pars en courant. Je te déconseille aussi le film d’Araki). Ce roman permet de se poser des questions sur l’après, le comment avancer aussi. Mais je vais plutôt te prêter Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman.
      Bises,
      Maeve

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s