Citoyens clandestins – DOA

photostudio_1490806105935

le-resume

« À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Une véritable petite saloperie chimique se balade dans la nature et il ne s’agit plus seulement de sauver des vies humaines. L’État français, ou certains de ses représentants, est prêt à tout pour éviter ce qui pourrait être une hécatombe et un formidable scandale. La journaliste Amel Balhimer ou l’apprenti jihadiste Karim ne le savent pas encore mais leurs destins sont liés et pourraient devenir matière à gros titres du 20 heures. Ailleurs, un homme braque la lunette de son fusil high-tech sur la fenêtre d’une ferme. Démarre alors un effrayant compte à rebours… »

monavis

J’avais envie de lire DOA depuis un moment, mais je n’avais aucun livre de cet auteur dans ma PAL.Du coup, je repoussais un peu le moment où je me confronterais à cet auteur mystérieux – je vous invite à chercher des informations sur lui sur internet, vous verrez pourquoi je parle de mystère…

Et puis, hasard de rencontres géniales et magie du blog, on m’a proposé d’animer une rencontre avec DOA à Tours. Celle-ci aura lieu jeudi 13 avril à La Boîte à Livres à Tours. Du coup, afin d’être prête, je me plonge dans ses romans. Vous êtes prévenus, DOA aura une place de choix ici durant les prochains jours.

Mais revenons-en à Citoyens clandestins. Ce roman de 700 pages nous plonge dans une histoire sombre, dans un monde qui vit et se relève hébété après les attentats du 11 septembre 2001. Alors évidemment, ça me parle. Comme beaucoup – je ne parle pas des plus jeunes – j’ai un souvenir très précis de cette journée et de l’horreur dans laquelle le monde a été plongé après. D’autant plus que c’était mon premier jour de boulot dans un quotidien.

Dans Citoyens Clandestins, on fait connaissance avec des personnages marquants : Karim infiltré dans une filière jihadiste, Amel jeune journaliste qui se retrouve avec une affaire plus grosse qu’elle, Lynx mystérieux tueur féru de musique.

On entre dans l’histoire et on fait connaissance avec ces personnages et avec plein d’autres. Et petit à petit, on s’attache et on a envie de savoir ce qui va arriver à chacun d’eux. Personnellement, c’est Lynx qui m’a le plus intriguée. Du coup, j’ai dévoré Citoyens clandestins avec plaisir.

L’auteur nous apprend beaucoup de choses, j’imagine qu’il a dû travailler comme un dingue pour écrire un tel roman. Franchement, j’ai pris une claque et je comprends que ce roman ait remporté le Grand Prix de littérature policière 2007 et surtout que les lecteurs soient tellement emballés par DOA.

 

Citoyens clandestins a une suite. Il s’agit du Serpent aux mille coupures. Et je compte bien vous en parler très très vite ! D’ailleurs, les cinéphiles en ont sans doute entendu parler, puisque Le serpent aux mille coupures sort au cinéma dans quelques jours.

Citoyens clandestins – DOA – Gallimard

Rencontre avec DOA – jeudi 13 avril – 19h30
Librairie La boîte à Livres
19 rue Nationale à Tours
www.boitealivres.com

Advertisements

3 réflexions sur “Citoyens clandestins – DOA

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Le serpent aux mille coupures – DOA | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Pukhtu – DOA | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s