Par amour – Valérie Tong Cuong

photostudio_1495382387870

le-resume

« Par amour, n’importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l’autre plus encore que pour soi-même. »

V.T.C.

Valérie Tong Cuong a publié dix romans, dont le très remarqué Atelier des miracles. Avec cette fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l’Occupation à l’Algérie, elle trace les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire.

monavis

Par amour de Valérie Tong Cuong était l’un des cinq romans en lice pour le prix du roman TMV 2017, avec Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar d’Antoine Choplin, Nirvanah d’Yvonne Baby, Chère Brigande de Michèle Lesbre et Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette.

La joliesse du titre m’a tout de suite interpellée. Si j’avais vu ce roman en librairie, le titre m’aurait séduite. Je l’aurais sans doute attrapé, mais le résumé m’aurait peut-être fait reposer le livre. Je ne suis pas vraiment attirée par les histoires sur la Seconde Guerre mondiale.

Et ça aurait été une bien belle erreur de reposer ce roman.

Je ne connais pas les autres romans de l’auteure, récompensée par de nombreux prix, mais Par amour est un petit bijou.

L’histoire commence le 10 juin 1940, par une « journée différente des autres ». Lucie et son petit frère Jean sont tirés du lit par leur mère, Emeline. Ensemble, avec leurs cousins Joseph et Martine et leur tante Muguette, ils doivent prendre la route, quitter Le Havre. C’est l’exode des Havrais. Les hommes de la famille, eux, sont au front.

Puis vient L’Armistice, le retour à la maison, le retour du père de Lucie… Mais pas le retour à la vie normale dans cette France occupée.

Par amour est un roman choral. On entend, tour à tour, le point de vue de chacun des personnages. Avec leurs doutes et leurs secrets et tout ce qu’ils font chacun pour protéger les leurs. C’est très poignant tout cet amour.

Et en plus d’avoir été touchée par cette lecture, j’ai découvert des points d’histoire que je ne connaissais pas. C’est toujours un bon point, de pouvoir s’évader, s’enrichir et s’instruire à travers un roman.

Par amour – Valérie Tong Cuong – JC Lattès

Publicités

5 réflexions sur “Par amour – Valérie Tong Cuong

  1. Pingback: Prix du roman tmv 2017 – la délibération | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar – Antoine Choplin | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Les larmes noires sur la terre – Sandrine Collette | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Nirvanah – Yvonne Baby | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Chère brigande – Michèle Lesbre | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s