Le fard et le poison – Béatrice Egémar

photostudio_1510927604016

le-resume

« Une jeune novice est trouvée morte au bas d’un escalier, dans le très réputé couvent de l’Assomption qui héberge Alexandrine, la fille de madame de Pompadour. Aussitôt, le doute s’installe : une religieuse prétend avoir trouvé du sang sur le socle d’un chandelier. S’agirait-il d’un assassinat ? Manon Vérité, jeune parfumeuse de la rue Saint-Honoré, décide d’en savoir plus.
Alors qu’elle tente d’enquêter sur cette affaire, éclate un scandale qui la touche de près : certains des fards de sa boutique ont été empoisonnés. La marquise de Pompadour, sa cliente la plus prestigieuse, serait-elle visée ?
De la rue Saint-Honoré au sublime château de Bellevue, en passant par le sinistre hospice de la Salpêtrière, Manon, tous sens affûtés, part en quête de la vérité. »

coeurcoeur

Je termine mon marathon spécial Polar sur Loire avec un coup de cœur. Et ce coup de cœur, je l’ai eu pour Le fard et le poison de Béatrice Egémar.

Cette auteure férue d’histoire s’est lancée dans le roman policier historique après avoir écrit de nombreux romans pour enfants. Il y a quelques mois, j’ai lu son premier roman adulte, Le printemps des enfants perdus. J’avais été un peu déçue – quoique déçue est un peu fort – par l’intrigue qui, à mon goût, se finissait un peu vite. Mais l’univers des parfumeurs, le personnage de Manon et l’époque – l’intrigue se situe à la moitié du XVIIIe siècle – m’ont incitée à me procurer la suite. Et c’est tant mieux.

On retrouve Manon, parfumeuse de talent, qui exerce dans la boutique familiale. Elle fabrique toujours des fards, poudres et parfums pour les Parisiennes, et elle compte parmi ses clientes la marquise de Pompadour.

Malheureusement, une comédienne a été empoisonnée par un fard venant de sa boutique, un fard qui était destiné à la favorite du roi. Et une jeune novice a perdu la vie dans le couvent qui accueille la fille de la marquise. Ces deux épisodes semblent liés et Manon va enquêter pour savoir qui en veut à la marquise et qui semble vouloir faire couler sa boutique.

J’avais trouvé la première aventure de Manon un cran en dessous par rapport à d’autres romans historiques du style de Jean-François Parot. Mais ce second tome est vraiment bon. L’intrigue est plus développée. Plus pour un public adulte finalement. Et j’ai trouvé cet univers des parfums et des senteurs vraiment passionnant. Et cette Manon est un personnage vraiment intéressant. Je vous invite vraiment à faire sa connaissance.

signature

Le fard et le poison – Béatrice Egémar – Presses de la Cité (janvier 2016)

Acheter ce livre chez Cultura

4001869916
Béatrice Egémar sera à Polar sur Loire, samedi 25 novembre, salle Ockeghem, 15 place de Châteauneuf à Tours, entre 10h30 et 19h.

Et moi aussi ! Car j’animerai une table ronde à 11h sur les lieux réels et les lieux fictifs. Et à 15h ce sera au tour de ma copine Between the books d’animer une table ronde autour de l’écriture masculine et féminine dans le roman policier.

http://polarsurloire.hautetfort.com/
https://www.facebook.com/polarsurloire/

Publicités

Une réflexion sur “Le fard et le poison – Béatrice Egémar

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s