Emma dans la nuit – Wendy Walker

photostudio_1518010067810

le-resume

« Deux sœurs disparaissent. Trois ans plus tard, une seule revient. Dit-elle toute la vérité ?
Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur une mystérieuse île. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits et s’intéresse de plus près aux Tanner. Elle finit par découvrir, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle régentée par une mère narcissique. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ? »

monavis

Emma dans la nuit est le second thriller de Wendy Walker, après Tout n’est pas perdu, en cours d’adaptation par la Warner.

Si vous passez régulièrement sur le blog – mille mercis, d’ailleurs ! – vous devez avoir compris que j’étais plutôt une bonne cliente. Oui, les thrillers, c’est mon truc !

Là, on a deux sœurs qui ont disparu trois ans plus tôt, la plus grande Emma semble avoir abandonné sa voiture et la plus jeune, Cass, s’est volatilisée. Apparemment, elles n’étaient pas ensemble, mais elle ont disparu la même nuit.

Un jour, la plus jeune frappe à la porte de chez sa mère et raconte une histoire d’île sur laquelle elles ont toutes les deux été retenues en otage durant trois ans.

L’histoire nous est racontée par Cass et les chapitres alternent le point de vue de la petite sœur d’Emma et du Docteur Abigail Winter, qui a beaucoup en commun avec la jeune femme.

Le lecteur sait qu’il est mené en bateau par Cass. Elle a une histoire à livrer, un but à atteindre, mais impossible de savoir de quoi il s’agit avant d’avoir lu les dernières pages.

J’ai été assez happée par l’histoire et j’ai beaucoup aimé y retrouver un personnage narcissique, une personne qui détruit tout ce qu’elle touche, comme dans un roman que j’avais vraiment aimé – même s’il n’y a absolument rien à voir avec un thriller – La saison des roses de Victoria Connelly.

Un petit bémol toutefois concernant cette histoire d’île. J’ai eu un mal fou à y croire. J’ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux. Mais j’ai trouvé vraiment intéressant ce roman qui entre vraiment dans la psychologie des personnages et dans l’intimité d’une famille. Rien n’est épargné, tous les petits secrets refont surface. Et c’est moche. Vraiment.

Merci à Babelio et Sonatine pour la découverte de ce roman.

signature

Emma dans la nuit – Wendy Walker – Sonatine – 312 pages (février 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

11 réflexions sur “Emma dans la nuit – Wendy Walker

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 2 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Tout n’est pas perdu – Wendy Walker | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s