Templa Mentis – Andrea H. Japp

photostudio_1528830849598

le-resume

« Pourquoi tant de troubles et de drames dans le royaume de France en ce début du XIVe siècle ? Héluise, qui court les chemins sous le nom de Druon de Brévaux, médecin itinérant, traquée par l’Inquisition, M. de Nogaret et l’évêque d’Alençon, poursuit ses investigations au sujet de la mort de son père. Malgré le danger, il lui faut découvrir où est cachée la pierre rouge qui a fait couler tant de sang, dont tous ignorent les pouvoirs, mais que l’Eglise et le roi convoitent. Alors que Druon, flanqué du petit Huguelin, approche de Brou-la-Noble – où, d’après la mystérieuse mage Igraine, se trouve un indice -, à Saint-Agnan-sur-Erre, l’angoisse et la terreur sont à leur comble. Le prêtre a été crucifié, après avoir été égorgé, tout comme son secrétaire, et des objets précieux du culte ont été dérobés. Pourtant, personne n’a rien entendu, rien vu… Certaines ouailles, dont le seigneur local, d’une extrême arrogance, les ont-ils occis ? D’autres crimes alourdissent cette incompréhensible et sanglante énigme. Druon pourra-t-il les élucider ? Est-il conscient de se retrouver au centre d’un mystère qui le dépasse ? Surtout, est-il prêt à accepter, au péril de sa vie, la vérité qu’il recherche tant ? »

monavis

Après avoir lu Aesculapius, premier tome de la série des Mystères de Druon de Brévaux de Andrea H. Japp, j’ai immédiatement enchaîné sur le tome 2, Lacrimae. Et puis, après une petite pause obligatoire, avec le tome 3, Templa mentis.

J’accroche vraiment sur cette série et sur le personnage de Druon, jeune mire itinérant. On y apprend beaucoup sur l’époque et pourtant, on n’est pas non plus noyé sous le poids des informations historiques.

Dans ce troisième tome, le danger se rapproche de Druon, il y a pas mal de monde à sa recherche. Des amis, mais aussi des ennemis. Et si l’un d’entre eux arrive à le retrouver, il y a des chances que les autres y arrivent aussi. Son déguisement, bien que plutôt malin ne tient malheureusement pas devant tout le monde. Car en réalité, Druon se nomme Heluise. Druon est une femme et en tant que femme, elle n’a pas le droit de pratiquer la médecine. Elle a dû fuir lorsque son père a été arrêté et tué, car il était au cœur d’un mystère. Et que ce dernier semble être sur le point d’être percé.

L’histoire de la pierre rouge et du complot pour la récupérer n’est pas ce que je préfère dans cette série. Mais elle est le point de départ de la fuite de Druon. Moi je préfère les mystères que le jeune mire et son apprenti ont à résoudre là où leur voyage les emmène. Et le mystère de Templa mentis n’est pas décevant, j’aime toujours autant les aventures de Druon. Maintenant que l’histoire de la pierre rouge est résolu, j’espère que le quatrième et dernier opus sera simplement une démonstration de l’intelligence de la jeune femme et de son esprit de déduction. Hâte de découvrir tout cela !

signature

Templa mentis, Les mystères de Druon de Brévaux, tome 3 – Andrea H. Japp – Flammarion (février 2011)

Acheter ce roman chez Cultura

 

Publicités

4 réflexions sur “Templa Mentis – Andrea H. Japp

  1. Bon, eh bien moi qui hésitais depuis quelque temps devant l’obstacle Andrea H. Japp, j’ai comme l’impression que je ne peux plus me défiler après ce que vous dites des 3 tomes. Quand faut y aller, faut y aller…
    Je vous raconterai (si j’y « survis »)

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: In anima vili – Andrea H. Japp | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s