Pourquoi les hommes fuient – Erwan Larher

photostudio_1567618704130
photostudio_1555885361723

« Jane a 21 ans. Hyperconnectée, elle vit au présent entre jobs d’hôtesse et menus larcins, boîtes et soirées branchées, ses amants d’une nuit et ses deux colocataires. Rien n’existe que par sa volonté ; ses actes tracent les contours du monde. Un soir, le hasard la jette malgré elle sur les traces de son père, qu’elle n’a jamais connu. Est-il cette pop star dont on a perdu la trace ? Ce guitariste punk passé à côté de sa vie ? Ou ce solitaire retiré de la compagnie des hommes ? Jane se prend au jeu des vérités parfois contradictoires tandis que son environnement se détraque. La violence du réel, son humanité aussi, s’engouffrent dans les brèches à mesure qu’elle perd le contrôle. Après le succès du Livre que je ne voulais pas écrire, Erwan Larher revient, avec ce septième roman, à la pure fiction. Un texte up tempo, énergique et moderne, entre intime et sociétal. »

coupdecoeur

J’ai découvert la plume d’Erwan Larher avec Le livre que je ne voulais pas écrire. Une fiction, un peu autobiographique sur un écrivain fou de musique qui se trouvait au Bataclan le soir des attentats, le 13 novembre 2015. Comme Erwan Larher. Le livre que je ne voulais pas écrire est un roman que je ne voulais pas lire mais il m’a été conseillé avec tellement de bienveillance que j’ai cédé. Et j’ai aimé. Parce qu’il ne s’agit pas d’une oeuvre larmoyante ou écrite pour satisfaire un public voyeuriste. C’est un roman, déjà. Un roman qui mêle réalité et fiction, délires et lettres de proches, qui parlent de leurs angoisses de leur culpabilité aussi, celle de ne pas avoir senti les choses arriver, celle de se sentir soulagé de ne pas avoir été au concert ce soir-là. Un livre qui questionne, et que l’on devine OVNI dans la bibliographie de son auteur. Donc j’ai découvert la plume d’Erwan Larher avec Le livre que je ne voulais pas écrire, mais j’ai conscience que jusqu’à Pourquoi les hommes fuient ?, je ne la connaissais pas vraiment, cette plume.

Alors je me suis plongée dans son nouveau roman comme on plonge dans l’inconnu. Et j’ai fait connaissance avec une héroïne pas banale. Jane, une fille libre, qui se moque des conventions, à l’aise avec son corps et parle comme une charretière des cités. Un cocktail assez détonant. Elle rencontre « l’Ecrivain » lors d’un salon littéraire, accepte un dîner histoire de manger à l’œil mais sans avoir franchement envie de finir dans son lit. C’est peut-être cette rencontre, c’est peut-être ce moment, peut-être parce que sa mère ne peut plus rien lui dire sur lui, qu’elle va se mettre à rechercher son père. Probablement un musicien. Probablement un membre du groupe Charlotte Corday, qui a eu un certain succès dans les années quatre-vingts, surtout à Tours. Cette quête va l’amener dans cette ville, au Bateau Ivre, là où tout a commencé. Et c’est là que l’univers va commencer à se détraquer…

J’ai lu Pourquoi les hommes fuient ? presque en apnée, faisant quelques pauses non pas pour respirer mais pour écrire à mes copines que j’étais en train de lire un livre vraiment, vraiment bon, percutant. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressentie cette fébrilité. Je ne sais pas vraiment Pourquoi les hommes fuient ? m’a tant remuée. Tant plu aussi. Evidemment, il y a le style de l’auteur, très rock. Evidemment, il y a l’histoire qui flirte avec l’irréel. Evidemment il y a Jane, un personnage atypique, attachant et quelque peu fantasmatique. Et évidemment avec tout ça, il y a un livre génial. Ma rencontre avec la plume d’Erwan Larher a été belle. Et je me suis empressée d’aller acheter Marguerite n’aime pas ses fesses pour prolonger ce moment. J’espère.

Voir ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Pourquoi les hommes fuient ? – Erwan Larher – Quidam éditeur – 360 pages (août 2019)

2 réflexions sur “Pourquoi les hommes fuient – Erwan Larher

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s