Bretzel & beurre salé, une enquête à Locmaria – Margot et Jean Le Moal

photostudio_1623185200157
photostudio_1555885361723

« Mais qui est le nouveau propriétaire mystère de la plus belle maison de Locmaria, celle de la pointe de Kerbrat ?
Tout ce paisible village du Finistère le guette depuis des semaines et voilà que débarque, en pleine tempête, Cathie Wald, une pimpante Strasbourgeoise. La cinquantaine, divorcée, caractère bien trempé, elle a décidé de prendre un nouveau départ en Bretagne, et d’ouvrir à Locmaria un restaurant de spécialités alsaciennes. La plupart des habitants l’accueillent à bras ouverts, ravis de ce petit vent de changement. Mais certains voient son installation d’un mauvais œil. Et ne tardent pas à lancer les hostilités. Après une soirée choucroute, un notable du village s’effondre, et Cathie est accusée de l’avoir empoisonné. Une tentative de faire plier bagages à l’étrangère ?
Quoi qu’il en soit, Cathie n’est pas du genre à se laisser intimider. Et rien ne l’arrêtera pour prouver l’innocence de sa choucroute traditionnelle, quitte à se lancer elle-même sur les traces du coupable !
Au propre comme au figuré, on se régale dans ce savoureux cosy crime à la mode bretonne ! »

photostudio_1555885425446

Quand j’ai découvert que sortait une série de romans d’enquêtes à la sauce cosy mystery intitulée Bretzel & beurre salé, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Je venais de passer quelques jours avec l’une de mes meilleures amies alsacienne et je trouvais que ce titre résumait bien notre amitié (d’ailleurs, je vais lui proposer que l’on utilise ces noms de code – Moi « Beurre salé », elle « Bretzel » – lorsque nous mènerons notre prochaine enquête – nous sommes de grandes fans du jeu Les enquêtes de Sherlock…) Mais je digresse. Quoique pas tellement car les deux auteurs de Bretzel & beurre salé, Margot et Jean Le Moal (des pseudonymes) forment un couple alsaco-breton. Et c’est en comparant leurs habitudes régionales qu’ils ont créé leur héroïne Cathie Wald.

Cathie Wald fait parler d’elle avant même son arrivée à Locmaria, du reuz, comme on dit en Bretagne. Tout le village se demande bien qui a pu acheter la maison de la pointe de Kerbrat, notamment celui qui avait des vues dessus. La jolie blonde sportive met rapidement une partie des habitants dans sa poche avec sa bonne humeur et son caractère avenant, mais il reste une poignée d’irréductibles à la regarder de travers. La cinquantenaire divorcée ouvre un restaurant de spécialités alsaciennes. Lors de l’inauguration, un notable de la commune s’effondre et Cathie est soupçonnée de l’avoir empoisonné. Pour prouver son innocence, elle va mener l’enquête…

Le premier tome de Bretzel & beurre salé est plutôt prometteur. J’ai apprécié découvrir le village (fictif) de Locmaria, ses habitants plus ou moins aimables et plus ou moins accueillants – heureusement la plupart d’entre eux sont aimables et accueillants (à l’image des Bretons d’ailleurs). L’enquête, sans être surprenante, est intéressante à suivre, mais plutôt parce qu’elle nous permet d’en savoir plus sur certains personnages – que j’ai d’ailleurs hâte de retrouver dans une nouvelle aventure de Cathie Wald. Et elle aussi n’a pas tout livré, il reste encore quelques zones d’ombres à découvrir. Vivement donc le tome 2 de Bretzel et beurre salé, je veux savoir ce qui a vraiment amené Cathie Wald à Locmaria et ce qu’elle a laissé derrière elle.

photostudio_1555881547414 Bretzel & beurre salé, une enquête à Locmaria – Margot et Jean Le Moal – Calmann-Lévy – 270 pages (mars 2021)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s