Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons – Alex Kin

photostudio_1638663026541
photostudio_1555885361723

« Passer les fêtes dans un chalet de luxe à Megève ? Ça en ferait rêver plus d’une ! Pourtant, Léni, elle, aurait préféré hiberner en solitaire jusqu’à l’année prochaine ; c’est le premier Noël depuis le décès de sa mère, et elle n’a pas vraiment le cœur à faire la fête. Mais sa meilleure amie n’a rien voulu entendre et s’est donné pour mission de lui remonter le moral pendant ces vacances grâce à un programme de festivités délirant. Entre dégustation de chocolat chaud au coin du feu, excursion en raquettes, visionnage de comédies de Noël et bataille de boules de neige, Léni n’aura pas le temps de s’ennuyer ! Elle espère quand même trouver un moment pour discuter un peu avec Will, l’un des invités, cet Américain aussi charmant qu’attentionné. Tout le contraire de Valentin, l’employé saisonnier de la propriété, qui n’a pas l’air d’apprécier leur présence et ne se gêne pas pour le montrer… »

photostudio_1555885425446

J’aime bien Alex Kin, je l’ai découverte avec son premier roman Mon prince ne viendra pas (Tant pis je ferai sans !) sorti en auto-édition. C’est une comédie romantique, vous vous en douterez, vu le nom, mais une comédie romantique tourangelle – oui, car Alex Kin est Tourangelle. Mais Mon prince ne viendra pas (Tant pis je ferai sans !) est surtout une comédie romantique plutôt drôle avec de chouettes personnages et une histoire pas si convenue que ça lorsque l’on pense aux comédies romantiques. Depuis, Alex Kin a sorti trois autres romans en auto-édition, dont la suite de Mon prince ne viendra pas (Tant pis je ferai sans !), J’ai épousé mon prince (merci du cadeau !) – désolée pour le spoil, avec le titre, vous devez deviner qu’elle a eu son prince. Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons, son cinquième roman est édité, lui, chez Harper Collins.

On peut s’en douter avec Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons, on est dans LA comédie romantique de Noël, qui sent bon le chocolat chaud. On imagine tout de suite le plaid tout doux, la neige que l’on voit tomber par la fenêtre du chalet et le feu de cheminée qui crépite. Vous avez l’ambiance ? Et bien, commençons. Alors, comme dans toutes comédies romantiques, on a quand même quelque chose de triste au départ.

Là, c’est un deuil. Notre héroïne Léni a perdu sa mère quelques mois auparavant et cette étudiante peu sûre d’elle appréhende les fêtes de Noël qui étaient un moment de joie pour elle et sa mère. C’est d’autant plus difficile pour elle car son père a décidé de fuir les festivités en partant seul en croisière. Léni lui en veut de la laisser seule. Mais évidemment, ça ne peut pas rester comme ça, on est quand même dans une comédie romantique ! Pauline, sa meilleure amie, lui propose de partir réveillonner avec des amis, eux aussi sans leur famille, dans son chalet à Megève. Léni accepte, tout en ayant peur de rencontrer du monde, car elle sait qu’elle devra prendre sur elle pour ne pas montrer son chagrin. Sur place, elle va faire connaissance avec des personnes plus ou moins sympathiques.

Léni est vraiment attachante, maladroite, elle est une sorte de girl next door qui peut nous faire penser à nous. Plus Noël approche, plus elle appréhende de s’effondrer. Heureusement qu’elle peut compter sur Pauline et sur Will un Américain doué pour détendre l’atmosphère. Et puis, il y a Valentin, qui travaille au chalet pendant les fêtes et qui ne l’accueille pas avec chaleur. Oui, mais voilà, elle est intriguée par ses yeux noirs qui lancent des éclairs.

Franchement, c’est un chouette roman de Noël. Je ne vais pas dire que ça a été une surprise, car je connais l’écriture d’Alex Kin et je sais que ses romans sont bons et qu’elle gère bien ses intrigues. J’ai passé un bon moment et j’ai apprécié les différents personnages – sauf Carl, lui il n’a vraiment aucun intérêt, ce mec ne sert vraiment à rien. C’est le gars que tu regrettes d’avoir invité en soirée, il te plombe tout.

Mais derrière tout cela, il y a quand même cette histoire de deuil et de culpabilité, mais aussi de différence sociale. Mais rassurez-vous, ce n’est pas plombant, ça reste une comédie de Noël qui finit bien – je ne spoile pas, toutes les comédies romantiques finissent bien !

SI vous avez envie d’une comédie romantique de Noël, n’allez pas chercher du côté des Américaines ou des Anglaises, on a Alex Kin et on a de la chance.

Voir ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons – Alex Kin – Harper Collins – 304 pages (Octobre 2020)

4 réflexions sur “Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons – Alex Kin

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 6 épisode 12 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: I / L | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s