Quoi qu’il arrive – Laura Barnett

photostudio_1463396814211

le-resume

« En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l’université de Cambridge et amoureuse de David, un acteur follement ambitieux. En chemin pour un cours, son vélo roule sur un clou. Un homme, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun.
Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire : le roman suit les différents chemins que les vies de Jim et d’Eva pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies faites de passion, de trahisons, d’ambition et sous-tendues par un lien si puissant qu’il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu’il arrive, Eva et Jim vivront une magnifique histoire d’amour. »

Aujourd’hui, je vous parle de Quoi qu’il arrive de Laura Barnett le troisième livre que j’ai lu dans le cadre du prix Relay du voyageur lecteur 2016. Merci d’ailleurs à Babelio et au Prix Relay de m’avoir sélectionnée pour donner mon avis sur les quatre romans en lice : Envoyée spéciale de Jean Echenoz, Tout ce qu’on ne s’est jamais dit de Celeste Ng, Quoi qu’il arrive de Laura Barnett et La route étroite vers le nord lointain de Richard Flanagan.

Quelle chanceuse je suis, quand même de pouvoir lire autant de livres et de donner mon avis. Je me demande si ça ne vaut pas un petit gif de danse de la joie…

hugh-grant-love-actually-dance-o

Oh yeah !

Trêve de bavardage, revenons à ce roman particulier, Quoi qu’il arrive de Laura Barnett.

monavis

J’avais très envie de démarrer cette lecture, déjà persuadée que j’allais l’adorer. Un peu comme je m’étais laissée porter par le film Entre deux rives d’Alejandro Agresti (je ne vous ai jamais parlé de mon penchant pour les films avec Sandra Bullock ? Et bien, c’est fait).

Laura Barnett a dû passer un temps fou à écrire ce premier roman, à faire se croiser ces trois versions d’Eva et Jim. Et c’est plutôt une réussite. C’est bien écrit, bien pensé. D’un chapitre à l’autre, on se retrouve plongé dans une histoire ou l’autre, ou l’autre encore.

Malheureusement, j’ai eu quelques difficultés à switcher d’une Eva à une autre. Il fallait qu’à chaque fois je fasse une petite gymnastique mentale, et ça m’a un peu agacé. Je comprends mieux ma maman qui n’a jamais réussi à entrer dans Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (un super roman, mais un roman épistolaire, alors il faut s’accrocher). Pour Quoi qu’il arrive, il faut aussi s’accrocher pour se souvenir de tout. Ce qu’il s’est passé, ce qu’il ne s’est pas passé, ce qui aurait pu se produire…

Malgré le style agréable et l’originalité de ce roman, la magie n’a pas opérée sur moi, peut-être aussi parce que j’ai trouvé qu’il manquait un petit truc. Peut-être de la douceur ?

Quoi qu’il arrive – Laura Barnett – Les Escales

Advertisements

9 réflexions sur “Quoi qu’il arrive – Laura Barnett

    • Non, pas celle du présent et celle du passé, mais bien des versions différentes d’Eva au même moment, en fonction des choix de vie.
      Bises, tu me diras ce que tu en penses si tu le lis, ça m’intéresse bien de le savoir.
      Bises,
      Maeve

      J'aime

  1. Pingback: Tout ce qu’on ne s’est jamais dit – Celeste Ng | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Envoyée spéciale – Jean Echenoz | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: La route étroite vers le nord lointain – Richard Flanagan |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s