Infestation – Ezekiel Boone

infestation

le-resume

« Il y a d’abord eu la nuée noire qui a englouti un homme, les irrégularités sismiques qui ont intrigué les scientifiques en Inde, la bombe atomique que la Chine a, de façon incompréhensible, lancée sur son propre territoire. Puis le laboratoire de la zoologue Melanie Guyer a reçu un colis contenant un mystérieux sac d’œufs. Personne ne se doutait encore que, du jour au lendemain, la Terre serait consumée par des araignées tueuses en sommeil depuis des millénaires. Très vite, Los Angeles n’est plus qu’un champ de ruines. New Delhi, une rumeur. Quant à Paris… Ravalée au rang de simple maillon dans une chaîne alimentaire dominée par le plus puissant prédateur que la nature ait connu, l’humanité semble avoir rejoint le contingent des espèces en voie de disparition. Malgré l’ampleur des dégâts, politiques, scientifiques, survivalistes, bons pères de famille, tous tentent de s’organiser pour lutter contre la menace. Quand, soudain, contre toute attente, les araignées semblent se retirer et mourir. L’humanité serait-elle sauvée ? N’y aurait-il plus qu’à panser les plaies du plus grand fléau de l’histoire ? »

monavis

La fin d’Éclosion d’Ezekiel Boone m’avait laissée totalement fébrile. Ce premier tome d’une trilogie apocalyptique dans lequel des araignées colonisaient le monde, dévoraient les humains et pondaient des oeufs à l’intérieur de leurs corps se terminait sur la promesse d’une invasion encore plus spectaculaire. Comme je vous l’avais déjà dit lors de ma chronique d’Éclosion, si vous avez la phobie des petites bêtes à huit pattes, passez votre chemin. Pour les autres, continuons.

Infestation, qu’il faut plutôt lire après Éclosion, parce qu’à mon avis se plonger dans ce tome deux sans avoir lu le premier risque d’être comme de regarder un film polonais en VO sans les sous-titres, un truc incompréhensible (sauf pour ceux qui parlent polonais).

J’ai retrouvé les personnages que j’avais trouvé cool dans Éclosion. Cool, c’est le mot. Bien sûr, l’invasion d’araignées cannibales colonisant la planète entière en quelques jours a quelque chose d’effrayant, mais ils sont impressionnants de sang-froid et d’humour.

Ezekiel Boone a déjà publié des romans sous le nom d’Alexi Zentner. Sa trilogie devrait sans doute être adaptée à la télévision. Rien de surprenant à cela, puisque ce roman est construit comme une série, c’est-à-dire totalement addictive, même quand on n’est pas accro à l’univers apocalyptique et aux araignées – ce qui est clairement mon cas. Même si je ne suis pas effrayée par les arachnides, je suis loin de les aimer (même si elles mangent les moustiques que je déteste). Et dans ce roman un des personnages explique d’ailleurs que si on a si peur des araignées – alors qu’il y a peu de gens qui meurent dévorés par des araignées, sauf dans les romans d’Ezekiel Boone – c’est sans doute qu’il y a une raison, une angoisse installée profondément dans nos cerveaux, liée à la conscience d’une menace réelle. Effrayant, non ?

Il y a moins d’action dans ce second tome, mais les choses se mettent en place pour un troisième et dernier opus angoissant. La France est rayée de la carte, la Chine a lancée une bombe atomique sur son propre territoire, mais on peut espérer que certains humains réussiront à trouver comment éradiquer cette menace. Réponse dans le prochain tome…

signature

Infestation – Ezekiel Boone – Actes Sud – 384 pages (septembre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

 

Publicités

3 réflexions sur “Infestation – Ezekiel Boone

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s