L’amour toujours l’amour – Stephanie Laurens

photostudio_1537462011610

le-resume

« Pour échapper à la terrible malédiction qui pèse sur les Cynster, Alasdair, mieux connu sous le nom de Lucifer, a quitté Londres et s’est enfui à la campagne. Non pas que la perspective de longs mois d’ennui l’attire particulièrement, mais là, au moins, au fin fond du Devonshire, est-il sûr de ne croiser personne à son goût. Du moins, est-ce ce qu’il croyait jusqu’à sa rencontre avec la délicieuse Phyllida. Aussi belle que déterminée, la jeune femme exerce immédiatement sur ses sens un attrait puissant.
Aussi Lucifer lui propose-t-il le seul marché qu’il puisse lui offrir : tout lui apprendre du désir… et rien de l’amour. »

monavis

L’amour, toujours l’amour est le sixième tome de la saga Cynther de Stephanie Laurens. Et quand j’ai découvert qu’il était sorti, j’ai réalisé que j’étais passée à côté de la sortie du cinquième – que je vais de ce pas aller acheter (tant pis pour ma Pile à lire débordante).

J’ai eu la chance d’être Lectrice Diva Romance et c’est dans ce cadre que j’ai découvert la saga Cynther et Stephanie Laurens. N’étant pas particulièrement friande de romances érotiques, je ne pensais vraiment pas devenir accro à une série du genre. Mais c’est arrivé. Voilà. Je trouve cette série super sympa. Avec des héroïnes intelligentes et pas godiches. Des Cynther séducteurs, mais respectueux des convenances de l’époque et souvent une intrigue (vols, meurtres, conspirations…) et c’est important pour moi qu’il y ait une histoire construire et le fait qu’il s’agisse d’un mystère à chaque fois, ça me va très bien.

Pour ceux que le côté « érotique » pourrait gêner, sachez que c’est loin d’être ma tasse de thé. Mais les personnages ne sont pas tout le temps en train de se sauter dessus et les quelques fois où cela arrivé, ce n’est pas aussi cliché qu’on pourrait le croire – enfin que pourrait croire une personne qui, comme moi avant, ne connait pas ce style de romans.

Dans chaque tome de la saga, on suit un membre du clan Cynther. Des gentlemen, certains nobles, d’autres non. Prêts à tout les uns pour les autres. Et tous affublés d’un surnom diabolique, comme Demon, Devil ou Lucifer. Pour ces indécrottables célibataires, se marier est impensable et certains voient s’abattre sur eux la malédiction familiale : non seulement ils finissent par se marier mais en plus d’une femme qu’ils aiment. Oui, alors comme ça, ça peut sembler bizarre comme malédiction. Mais pour des hédonistes souhaitant rester libres, ça peut être difficile à entendre. A la limite, autant avoir à se marier à une femme qui les laissera vivre la vie de liberté et de plaisirs à laquelle ils aspirent. Ou croient aspirer avant de croiser le chemin de l’élue de leur cœur.

J’avais plutôt hâte de me plonger dans ce dernier tome, L’amour, toujours l’amour. Ce qui fait que je n’ai pas attendu d’avoir lu le tome 5. Ces romans peuvent se lire indépendamment les uns des autres, puisque, à chaque fois, c’est un nouveau membre de la famille que l’on rencontre.  Ici il est question de Lucifer (inutile de vous dire que pour moi il ressemblait à Tom Ellis, alias Lucifer Morningstar de la série Netflix), qui fuit Londres pour échapper à la fameuse malédiction qui vient de toucher son frère. Il s’échappe pour aller voir un de ses amis. En arrivant, malheureusement il trouve son ami assassiné et il se fait assommer par Phyllida, qui le prend pour le meurtrier. Ce malentendu dissipé, Lucifer va enquêter pour trouver le meurtrier, secondé par la jeune femme.

Rien de nouveau sous le soleil dans ce nouvel opus, mais on retrouve tous les éléments qui me plaisent dans cette série. Des personnages sympathiques, une romance naissante et une intrigue qui tient la route. Bref, un bon moment de lecture et deux personnages que j’ai eu plaisir à rencontrer. Hâte de pouvoir lire le cinquième tome pour compléter la série !

Les autres tomes de la saga :
La fiancée de Devil
La promesse d’un séducteur
L’épouse de Scandal
La proposition de Demon
Un amour secret

signature

L’amour, toujours l’amour – Cynther tome 6 – Stephanie Laurens – Diva Romance – 623 pages (août 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

2 réflexions sur “L’amour toujours l’amour – Stephanie Laurens

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Un amour secret – Stephanie Laurens | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s