Les Demoiselles – Anne-Gaëlle Huon

photostudio_1591448049147
photostudio_1555885361723

«Il n’y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l’homme d’une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé.
Seule l’une de ces trois règles sera respectée.
J’avais quinze ans quand j’ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d’espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu’à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, les Demoiselles n’auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.»

photostudio_1555885425446

Je ne sais plus trop par quel hasard je suis tombée sur le compte Instagram de Anne-Gaëlle Huon… A l’époque, elle venait de publier Buzz ! et vivait à New York. Ça a tout de suite été un régal de la suivre. Elle est drôle, pétillante et c’est le genre de nanas à qui tu as envie de dire : « sois ma meilleure amie ! » En tout cas, cela fait un moment que je la suis et c’est vraiment une des autrices que j’aimerais rencontrer en vrai (pour lui dire : « sois ma meilleure amie ! »).

J’avais très envie de lire Les Demoiselles, le tout nouveau roman de cette chouette nana. Et d’ailleurs cette lecture aura été une histoire d’amitié, puisque le livre m’a été offert par une de mes meilleures amies, Stelda, qui connaît – et partage – mon penchant pour la littérature réconfortante (d’ailleurs, elle en écrit, puisque Les pépètes du cacatoès, c’est elle).

Je me suis rapidement rendue compte que je m’étais plongée dans Les Demoiselles sans lire le résumé – ce qui ne m’arrive jamais. Trop pressée. J’ai un petit rituel avant de commencer un livre : je lis le résumé, je regarde le nombre de pages et je divise par quatre, puis par huit, par trois, pour essayer d’évaluer mon temps de lecture. Vous savez tout. Mais là, bon, je me suis lancée tête baissée dans l’histoire des Demoiselles. Et celle des hirondelles.

Les hirondelles, ce sont les jeunes Espagnoles qui se rendaient au Pays Basque pour travailler quelques mois dans des ateliers de fabrication d’espadrilles pour gagner quelques sous. Rosa est l’une d’entre elles. En 1923, elle traverse les montagnes pour se rendre à Mauléon. Là-bas, elle va rencontrer les Demoiselles, un petit groupe de femmes qu’elle va rejoindre. Et avec elles, Rosa va découvrir l’amitié, l’insouciance, la tolérance et le champagne millésimé. L’histoire des Demoiselles, Rosa la raconte, bien des années plus tard à une certaine Liz.

Je ne vais pas vous en dire plus sur l’histoire que je vous invite à découvrir. Moi, ce roman m’a donné envie de danser en espadrilles. J’ai aimé Rosa, les Demoiselles, Mauléon, les espadrilles. J’ai aimé me poser des questions sur Liz. Je n’avais pas envie de sortir de l’histoire, j’étais bien.

Je vous invite donc à vous plonger vous aussi dans ce roman et à suivre Anne-Gaëlle Huon sur Instagram. Bienveillance garantie et sûrement aussi une envie, celle de dire à Anne-Gaëlle Huon : « sois ma meilleure amie ! »

photostudio_1555881547414

Les Demoiselles – Anne-Gaëlle Huon – Albin Michel – 336 pages (juin 2020)

4 réflexions sur “Les Demoiselles – Anne-Gaëlle Huon

  1. Pingback: L’infini des possibles – Lori Nelson Spielman | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Même les méchants rêvent d’amour – Anne-Gaëlle Huon | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Anne-Gaëlle Huon – Les Demoiselles | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s