Papillon de nuit – R.J. Ellory

photostudio_1502818759666
photostudio_1555885361723

« Après l’assassinat de Kennedy, tout a changé aux États-Unis. La société est devenue plus violente, la musique plus forte, les drogues plus puissantes. L’Amérique a compris que si une puissance invisible pouvait éliminer leur président en plein jour, c’est qu’elle avait tous les pouvoirs.
C’est dans cette Amérique en crise que Daniel Ford a grandi. Et c’est là, en Caroline du Sud, qu’il a été accusé d’avoir tué Nathan Vernet, son meilleur ami.
Nous sommes maintenant en 1982 et Daniel est dans le couloir de la mort. Quelques heures avant son exécution, un prêtre vient recueillir ses dernières confessions. Bien vite, il apparaît que les choses sont loin d’être aussi simples qu’elles en ont l’air. »

Ce mois-ci pour le match du Prix du roman Livre de Poche 2017 catégorie Polar, il y avait trois titres en compétition : Hortense de Jacques Expert, Ne mords pas la main qui te nourrit de A.J. Rich et Papillon de nuit de R.J. Ellory.
coupdecoeur

Quand j’ai découvert que j’allais devoir lire le premier roman de R.J. Ellory pour le prix du Polar Livre de Poche, j’étais ravie. Papillon de nuit était dans ma PAL et ça allait être une occasion d’enfin me plonger dedans. J’adore Ellory. Mais quand je dis que je l’adore, je le pense vraiment. Seul le silence est sans doute le meilleur livre que j’ai jamais lu – en je pense que j’ai quand même lu pas mal de livres – et c’est d’ailleurs lui qui m’a donné envie d’ouvrir ce blog il y a un peu plus de trois ans – que ça passe vite !

En commençant à lire Papillon de nuit, dès les premières lignes, j’ai ressenti les mêmes émotions que pour Seul le silence, c’est-à-dire la certitude que j’avais entre les mains un roman formidable et plein de poésie. Je ne suis pas certaine qu’il y ait beaucoup de thrillers qui puissent dire la même chose.

Daniel est dans le couloir de la mort, ses jours sont comptés, son horizon se limite à quatre murs et quelques matons et pourtant, il y a de la beauté et de la lumière dans ce roman. C’est puissant.

Après avoir peiné à lire Hortense de Jacques Expert, j’ai dégusté chaque mot de Papillon de nuit comme si je mangeais de délicieux bonbons. Alors Ne mords pas la main qui te nourrit est vraiment un bon thriller, mais comment s’en sortir dans une compétition face à un tel chef d’œuvre. Oui, un chef d’œuvre et je ne dis pas ça à la légère.

photostudio_1555881547414

Papillon de nuit – R.J. Ellory – Le Livre de Poche – 512 pages (février 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

9 réflexions sur “Papillon de nuit – R.J. Ellory

  1. Pingback: Ne mords pas la main qui te nourrit – A. J. Rich | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 8 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: La soirée du Prix Livre de Poche 2017 | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Personne ne le croira – Patricia MacDonald | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Tag Cinquante questions livresques | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s