Dédicace sans auteure – Catherine Secq

photostudio_1621716075090
photostudio_1555885361723

« Perdre son auteur, lorsqu’on est le personnage principal d’un roman, moi aussi je croyais que cela n’arrivait… que dans les films. Imaginez ma surprise quand j’apprends que Catherine Secq a disparu. Oui, oui… DISPARU ! Vous avez bien lu. Alors là, sans hésiter, je fonce à sa recherche et je plonge, tête la première, dans les sombres arcanes du monde de l’édition, le fameux sérail, comme le surnomment les écrivains. J’ai la ferme intention de la retrouver, coûte que coûte, et j’espère, vivante. Cette enquête inattendue sera aussi, pour moi, l’occasion de découvrir les charmes de la gendarmerie (et des gendarmes) et du vignoble de Gaillac. Polar et pinard, ce mariage va me plaire ! »

photostudio_1555885425446

Les trois premières enquêtes de la commissaire Josiane Bombardier, personnage créé par Catherine Secq, m’avaient habituée à une certaine routine : un meurtre, une enquête, l’univers du végétal et pas mal de remarques piquantes. Avec Dédicace sans auteure, on se demande si Catherine Secq n’a pas eu envie de réveiller ses lecteurs en proposant une enquête totalement différente – et quelque peu farfelue.

En effet, dans Dédicace sans auteure, on voit apparaître Catherine Secq herself. La créatrice de Josiane Bombardier prend vie dans ce roman. On découvre que la romancière s’est inspirée de la véritable Josiane Bombardier, inspectrice à la PJ. Catherine Secq est invitée dans le vignoble de Gaillac pour participer à un salon littéraire. Malheureusement, elle ne donne aucune nouvelle à son mari depuis son arrivée. Mort d’inquiétude, ce dernier appelle la commissaire Bombardier à la rescousse. Ni une ni deux, elle prend la route pour le sud pour prêter main forte aux gendarmes – cela devient une habitude, elle a déjà bossé avec la gendarmerie dans Ne jetez pas les morts au compost.

Accident ? kidnapping ? La commissaire, assistée à distance par son adjoint Paul Holo, va se glisser dans les pas de Catherine Secq pour tenter de la retrouver.

Dédicace sans auteure est un roman vraiment différent des trois premiers. Il nous embarque dans l’univers des auteurs et des salons littéraires, nous montrant des coulisses pas toujours reluisantes. Cette histoire est assez amusante, plus légère et un peu étrange. Comme une petite parenthèse dans les enquêtes plus traditionnelles de la commissaire Bombardier.

Pour écouter ma chronique sur France Bleu Touraine, suivez le lien.

photostudio_1555881547414Dédicace sans auteure – Catherine Secq – Librinova – 242 pages (décembre 2019)

Précédents tomes :
Meurtre bénévole
Ne jetez pas les morts au compost
Le macchabée givré, à servir bien frais

3 réflexions sur “Dédicace sans auteure – Catherine Secq

  1. Pingback: Q / T | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Une mort paradisiaque – Catherine Secq | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Sang rancune mon amour – Catherine Secq | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s