Le mois le plus cruel – Louise Penny

photostudio_1479758400143

le-resume

« Durant le week-end de Pâques, le village de Three Pines s’anime le temps d’une grande chasse aux oeufs. Mais une fois la nuit tombée, le monde des vivants se mêle à celui des morts.
Lorsque Armand Gamache arrive le lendemain, l’inspecteur-chef de la Sûreté du Québec découvre une scène de crime des plus inhabituelles. Dans la vieille maison abandonnée des Hadley, où il a déjà failli perdre la vie, une séance de spiritisme, organisée pour libérer la demeure du mal qu’elle recèle, s’est terminée de façon tragique. Un corps sans vie gît à terre, celui d’une participante apparemment morte de peur.
Mais Gamache a appris à se méfier des apparences. Il sait que le décor de carte postale de la petite bourgade des Cantons-de-l’Est cache d’inavouables secrets. Il sait que l’explosion de vie du printemps dissimule des pulsions de mort. Il sait que l’un des siens est sur le point de le trahir. »

monavis

Le mois le plus cruel est le troisième tome des aventures de l’inspecteur-chef Armand Gamache à Three pines, après Nature morte et Sous la glace. J’ai retrouvé avec plaisir les villageois de ce petit trou perdu que j’aime un peu plus à chaque fois – même Ruth, plus humaine que jamais.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue qui puise beaucoup dans la psychologie, s’interrogeant sur les proches ennemis – ces sentiments proches mais pourtant si éloignés comme l’amour et l’attachement. Et la vieille maison des Hadley qui devient un personnage à part entière. Du haut de sa colline elle observe le village, faisant planer sur lui une ombre lugubre.

A mon avis, Le mois le plus cruel est le meilleur des trois premiers Louise Penny, notamment parce que nous en savons enfin plus sur l’affaire Arnot, évoquée dans les précédents tomes. Parce que les ennemis de Gamache se dévoilent. Parce que les liens se renforcent… Parce que c’est dans l’adversité que se révèlent les vrais amis.

Je ne peux que vous encourager à découvrir cette série si vous aimez les polars classiques à la Agatha Christie, les personnages attachants et voyager un peu. Moi, je vais continuer tranquillement ma découverte en lisant prochainement Défense de tuer.

signature

Le mois le plus cruel – Louise Penny – Babel noir – 513 pages (avril 2014)

Acheter ce roman chez Cultura

Les autres tomes :
Nature morte
Sous la glace

6 réflexions sur “Le mois le plus cruel – Louise Penny

  1. Pingback: Défense de tuer – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Le beau mystère – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Révélation brutale – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Enterrez vos morts – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Une illusion d’optique – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

  6. Pingback: La faille en toute chose – Louise Penny | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s