Voici venir la mariée – M.C. Beaton

photostudio_1585069103097
photostudio_1555885361723

«C’est en traînant des pieds qu’Agatha Raisin se rend au mariage de son ex, James Lacey. Elle en pince encore pour celui qui l’éclabousse avec son nouveau bonheur. Le jour des noces, coiffée de son plus beau chapeau, Agatha jubile de voir que l’autel est vide : la mariée n’est pas là ! Et pour cause, elle a été retrouvée avec une balle dans le corps avant même de pouvoir dire oui. Il n’en faut pas plus pour redonner à Agatha de l’espoir… avant que celui-ci ne retombe comme un pudding pas assez cuit lorsque la police décrète que la suspecte numéro un, c’est… elle!»
photostudio_1555885425446

Après avoir lu La kermesse fatale, dix-neuvième aventure d’Agatha Raisin, il m’a fallu attendre que paraissent les deux tomes suivants pour retrouver ma détective quinquagénaire préférée. Le tome vingt est consacré au mariage de l’ex-mari d’Agatha, il s’intitule Voici venir la mariée. En tout, cette série compte trente tomes, je suis donc plus près de la fin désormais (vous noterez mon grand optimisme) et ça me réjouit assez. Vous allez vous dire que je ne suis pas très cohérente parce que je viens d’écrire qu’Agatha Raisin était ma détective quinquagénaire préférée et là je semble sous-entendre que ça commence à faire long. L’un n’empêche pas l’autre. J’aime beaucoup Agatha Raisin, mais certains tomes tournent un peu en rond, heureusement que l’intrigue se relance de temps en temps, parce que je pense que sinon, j’aurais abandonné depuis longtemps (c’est sans doute faux, j’ai du mal à m’arrêter en cours de route… Oh, je commence à avoir mal à la tête de penser tout et son contraire, je vais m’arrêter là pour le bavardage et je vais passer à ce qui nous intéresse : Voici venir la mariée).

Au début de ce tome, Agatha qui se prépare à assister au mariage de son ex-mari James tente un dernier coup de poker : se rendre sur des sites de batailles et apprendre des tas de choses pour que James réalise qu’il s’est trompé en choisissant de se marier avec une autre. Pure coïncidence, elle va se retrouver dans les mêmes hôtels que James et lui va croire qu’elle le traque. Alors quand la future mariée se fait assassiner, tous les regards se tournent vers Agatha…

Si vous passez de temps en temps sur le blog – un grand merci à vous – vous savez sans doute que je n’aime pas beaucoup James. Alors quand j’ai compris que Voici venir la mariée tournerait autour de lui, je n’étais pas folle de joie. Mais en réalité, on ne le voit pas tant que ça. Et c’est tant mieux, juste un peu ça suffit. Je trouve Agatha plus amusante avec Roy, Charles, Toni et n’importe quel autre personnage.

L’intrigue est assez sympa finalement. Elle se déroule sur un temps très long, si bien que j’ai presque oublié par moment sur quoi Agatha enquêtait, avec tous les rebondissements que propose le roman. Mais la détective est en forme – sauf sa hanche – même si elle traverse une période de doutes. Serait-elle bonne pour la casse ? Affaire à suivre.

photostudio_1555881547414

Voici venir la mariée – Agatha Raisin enquête tome 20 – M.C. Beaton – Albin Michel – 288 pages (mars 2020)

Les précédents tomes :
La quiche fatale
Remède de cheval
Pas de pot pour la jardinière
Randonnée mortelle
Pour le meilleur et pour le pire
Vacances tous risques
A la claire fontaine
Coiffeur pour dames
Sale temps pour les sorcières
Panique au manoir
L’enfer de l’amour
Crime et déluge
Chantage au presbytère
Gare aux fantômes
Bal fatal
Jamais deux sans trois
Cache-cache à l’hôtel
Un Noël presque parfait
La kermesse fatale

9 réflexions sur “Voici venir la mariée – M.C. Beaton

  1. Idem… je n’ai pas eu l’occasion de lire les péripéties d’Agatha Raisin… et puis 30 tomes, ce n’est pas rien… Mais, dis-moi : Le 30ème tome est la fin d’Agatha Raisin ou est-ce le dernier sorti ?
    Merci pour cette chronique qui donne envie de se plonger dans ses aventures…
    Bien à toi !

    Aimé par 1 personne

    • En faisant 2 ou 3 recherches, j’ai découvert qu’un tome 31 existait. Je n’ai aucune idée s’il s’agit de la fin de la série ou du dernier roman écrit avant le décès de MC. Beaton. Après, il n’y a jamais un suspense de dingue entre chacun des romans, donc je ne pense pas qu’il s’agisse d’un gros problème si MC. Beaton avait prévu d’en écrire d’autres. Il fait quand même réfléchir avant de se lancer dans une série de 31 romans (c’est d’ailleurs pour ça que je ne commence pas son autre série. Du moins pour le moment 😁).
      Bises et bises,
      Maeve

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Trouble fête – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Du lard ou du cochon – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Serpent et séduction – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s