Un Noël presque parfait – M.C. Beaton

photostudio_1575063442176
photostudio_1555885361723

« Bientôt Noël. Le sapin sent le roussi pour Agatha Raisin qui ne digère toujours pas d’avoir été larguée par James Lacey. Pour se forcer à l’oublier, elle se lance à corps perdu dans la préparation du réveillon pour ses amis. Jusqu’à en faire une obsession… Même le meurtre de Mrs Tamworthy, retrouvée morte après un repas arrosé à la ciguë ne la détourne pas de son but. Pourtant, la riche veuve avait prévenu Agatha : elle était convaincue qu’un membre de sa famille voulait l’assassiner avant la fin de l’année. Se sentant quelque peu coupable, Agatha part sur les traces du meurtrier, bien décidée à le piéger avant le réveillon pour avoir le temps de préparer sa dinde ! »
photostudio_1555885425446

Dans cette dix-huitième aventure d’Agatha Raisin, Un Noël presque parfait, la plus célèbre détective des Cosworth a prévu d’inviter tout ses amis à un repas de Noël traditionnel et inoubliable. Le hic, elle ne sait pas cuisiner, elle va devoir revoir entièrement la décoration de son cottage et le réchauffement climatique va la priver d’un Noël blanc. Mais évidemment, tous ces préparatifs sont pour son ex-mari James qu’elle a hâte de revoir.

Heureusement qu’une enquête va l’occuper et surtout détourner son attention. Mrs Tamworthy l’embauche pour découvrir lequel de ses enfants a l’intention de l’empoisonner. Elle va donc enquêter en s’installant chez la future victime.

Si vous lisez régulièrement mes chroniques sur les romans de M.C. Beaton, vous savez que je ne porte pas James dans mon cœur. Je préfère quand Agatha enquête avec Charles ou Roy ou maintenant avec des détectives de son agence. Parmi eux d’ailleurs, Toni, une jeune recrue prometteuse qu’Agatha prend sous son aile et qu’elle semble aimer autant que jalouser.

Avec James presque totalement absent du roman et Toni que j’ai tout de suite trouvée très sympa, Un Noël presque parfait relance un peu mon enthousiasme pour cette série. Espérons que le suivant soit tout aussi bien.

photostudio_1555881547414

Un Noël presque parfait – Agatha Raisin enquête tome 18 – M.C. Beaton – Albin Michel – 252 pages (octobre 2019)

Les précédents tomes :
La quiche fatale
Remède de cheval
Pas de pot pour la jardinière
Randonnée mortelle
Pour le meilleur et pour le pire
Vacances tous risques
A la claire fontaine
Coiffeur pour dames
Sale temps pour les sorcières
Panique au manoir
L’enfer de l’amour
Crime et déluge
Chantage au presbytère
Gare aux fantômes
Bal fatal
Jamais deux sans trois
Cache-cache à l’hôtel

Une réflexion sur “Un Noël presque parfait – M.C. Beaton

  1. Pingback: La kermesse fatale – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s